Un informaticien  de Saint-Gaudens, Guillaume Delai, a inventé une balise, baptisée Ogoxe, pour mieux anticiper le risque d’inondation dans les vallées traversées par de petits cours d’eau, aux crues potentiellement importantes et qui ne sont pas spécialement surveillés de près par le réseau national Vigicrues. De quoi aider les communes à prendre ou pas la décision d’évacuer la population, par exemple. Une version submersion marine de ce boîtier intelligent, qui combine toutes sortes de paramètres, est à l’étude. Explications.

Aller plus vite qu’un cheval au galop pour prévenir le risque de crue… Informaticien de profession, Guillaume Delai, originaire de Saint-Gaudens (Haute-Garonne), a été marqué par les inondations et les crues ayant touché les vallées pyrénéennes en 2013. « Les témoignages étaient clairs », dit-il en substance. Il faut mieux anticiper ces eaux qui dévalent, créent des embâcles et peuvent provoquer de gros dégâts.  « Le constat partagé par les responsables et les riverains après la crue dans les Pyrénées en 2013 était le manque d’information. Or, le temps de réaction en cas d’inondation des bassins versants est extrêmement bref, c’est pourquoi, la gestion de l’alerte et la préparation à la crise sont primordiales. » Comment s’y prendre ? Guillaume Delai créé une start-up, Ogoxi, et développe durant deux ans un produit, un objet connecté, Ogoxe, pour tenter de trouver une réponse.

Guillaume Delai et la balise Ogoxe

C’est un dispositif intelligent, innovant, malin, totalement complémentaire des dispositifs publics existants dont le célèbre Vigicrues puisqu’il s’adresse en priorité « aux petits cours d’eau, ceux qui n’ont justement pas de dispositif de surveillance spécifique ». A la fois collectif et individuel. « L’objectif, dit le fondateur dont la start-up est abritée dans un hôtel d’entreprises, est de proposer une solution complète : surveiller l’évolution de ces petits et moyens cours d’eau qui n’ont pas d’observation en temps réel  et aider les communes concernées à prendre la bonne décision ».

Dis-leur! Votre dose d'info en occitanie